Pourquoi Caribbean Expedition est une primauté dans la catégorie Cognac (Ep. 1/2)

Les secrets de la maturation océanique

La maturation unique du Cognac CAMUS Caribbean Expedition est le résultat de deux étapes caractéristiques qui influencent fortement son profil aromatique, s’effectuant sur une période d’un an et demi entre l’océan Atlantique et l’île de la Barbade.

Le choix de transporter nos fûts sur un grand voilier naviguant sur la route transatlantique qui mène à la Barbade trouve ses raisons dans l'étude des documents historiques. Pendant tout le XVIIIe siècle et une bonne partie du XIXe, le commerce international de Cognac se faisait par bateau, les fûts de chêne quittant leurs caves en France pour des mois de navigation vers leurs destinations. À la fin du siècle, l’introduction des bouteilles en verre et les règles spécifiques de l’AOC donnèrent lieu à un commerce entièrement nouveau pour les maisons de Cognac. En effet, ce changement mit un terme à la période de «maturation en mer» à laquelle chaque Cognac était exposé auparavant et qui influençait indéniablement l’évolution du breuvage après le voyage.

Pendant les 45 jours de navigation vers les Caraïbes, les 10 fûts de Cognac CAMUS ont été exposés à plusieurs facteurs environnementaux, influençant le processus de maturation du liquide. Ces conditions particulières ont enrichi son profil intensément aromatique grâce à des réactions très spécifiques qui se seraient produites beaucoup plus lentement dans les conditions météorologiques continentales.

En particulier :

Le mouvement

Les secousses et vibrations continues du Cognac à l’intérieur des fûts, provoquées par le mouvement du bateau pendant la navigation, amplifient le contact entre chaque molécule du liquide et les douelles, accélérant ainsi l’extraction de composants aromatiques des fûts.

Le climat océanique

Toutes les réactions chimiques entrant dans le processus de maturation sont accélérées par la chaleur. Le bateau ayant traversé plusieurs zones climatiques, notamment des zones très chaudes, certains processus cruciaux de maturation, tels que l’oxydation avec la formation d’aldéhydes, ont pu se produire plus rapidement.

La variation de pression atmosphérique

Le changement permanent de pression atmosphérique augmente l’effet mécanique de contraction et d’expansion des douelles en chêne, accélérant ainsi le processus de consommation d’oxygène. La plupart des 10 fûts ont été chargés dans la cale du bateau, mais deux d’entre eux (le n° 5 et le n° 8) ont volontairement été attachés à la proue, à l’air libre, pour accélérer les effets de ce phénomène.